Les débuts semi-fermés (Magnus Carlsen)

Là encore, les Noirs rompent la symétrie. Cet ensemble d'ouvertures a été prôné par l'école hypermoderne. Il évoque souvent la vieille pratique des échecs indiens (d'où le terme de défenses indiennes commençant par 1...Cf6), lesquels ignoraient l'avance initiale des pions de deux cases. L'objectif, pour les Noirs, est de contrôler le centre à distance sans l'occuper. Il ne peuvent toutefois permettre aux Blancs d'installer un centre puissant et c'est la raison pour laquelle la suite courante est 1...Cf6, empêchant l'immédiat 2.e4.

​Cliquer sur le nom des ouvertures pour voir les parties.

 

Les débuts semi-fermés A40 à A99 et E10 à E99 :

A4 à A7 : défenses indiennes diverses

A8 et A9 : défense hollandaise

E1 : défenses bogo-indienne et ouest-indienne

E2 à E5 : défense nimzo-indienne

E6 à E9 : défense est-indienne


Réagir